DISCOGRAPHIE

Sémélé
Haendel, Marais, Destouches
Mirare, distribution Harmonia Mundi (2015)

Les Ombres, réunies en orchestre de chambre, mettent en perspective les chefs-d’œuvre homonymes de Haendel, Marais et Destouches. « Dans le goût théâtral », elles tracent un chemin imaginaire entre l’expressivité émouvante de la tragédie lyrique, la poésie intime de la cantate française, et le flamboiement de l’opéra italien. Sous le charme du baroque, la troublante Sémélé trouve son partenaire idéal... en musique.
A paraître le 27/01/2015

Marin Marais - Sémélé (Chaconne)



Haendel - Tra le fiamme "Pien di nuovo e bel diletto"



Telemann - Quatuors parisiens
Mirare, distribution Harmonia Mundi (2014)

À l'apogée du baroque et loin de tout formalisme, Telemann célèbre dans ces quatuors la réunion des langages européens de son temps. Son imagination s'y renouvelle sans cesse dans le but unique de séduire et de charmer. Un bonheur de tous les instants.


Sonata prima - Allegro



François Couperin - Les Nations
Coffret 2CD - Ambronay éditions, distribution Harmonia Mundi (2012)

Des « goûts réunis » aux Nations, Couperin devient un penseur de l'Europe. De surcroit, son Art de toucher le clavecin s'étend aux flûtes, violons, hautbois, bassons, violes de gambe et théorbes et sa facilité à les combiner en fait, à nos yeux, le maître incontesté de l'écriture en trio en France au début du XVIIIe siècle.[...] Au-delà des questions d'(in)égalité et malgré sa connaissance de « l'âpreté des françois pour Les Nouveautés-étrangères, en toutes choses », transparait comme un besoin essentiel de laisser entrevoir la ressemblance à ceux qui ne voient qu'à travers les différences. C'est peut-être ainsi que naissent les Nations : quatre ordres, deux époques et plusieurs influences.

La Française - Chaconne



L'Impériale - Menuet



Concert chez la reine
Ambronay éditions, distribution Harmonia Mundi (2010)

Ce disque est dédié aux « Concerts chez la Reine », à Couperin et ses contemporains. Inspirés par la musique italienne, Colin de Blamont et Couperin ne la copient pas. Ils maîtrisent l'art d'introduire des chromatismes, ornements, et basses italiennes sans pour autant rompre le phrasé et la mesure française. Ils sont la révolution musicale de leur époque.

Colin de Blamont - "Dans le sein de la mort"



Colin de Blamont - Sarabande